Les propriétaires touchés invités à se signaler au plus vite

Suite à l’arrêté interministériel du 27 septembre 2017 qui rejette la demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, les sinistrés de la sécheresse de 2016 se sont rassemblés en association le 22 décembre dernier.

Les sécheresses successives dont celles de 2016 et 2017 ainsi que les six séismes subis en Vendée depuis début 2016 ont déstabilisé le sol, ce qui a eu pour conséquence de fissurer d’une manière importante les maisons.

À ce jour plus de trois cents maisons, réparties sur 34 communes, ont été recensées en Vendée. Pour l’année 2016, ces 34 communes ont toutes demandé par l’intermédiaire de la préfecture une « reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle » afin que les sinistrés puissent être indemnisés par leurs assurances respectives. La réponse des différents ministères concernés, par arrêté interministériel du 27 septembre 2017, a été négative. Des demandes de recours ont été déposées. Devant la lenteur des démarches administratives et le fait que les maisons continuent de bouger, une trentaine de propriétaires ont pris l’initiative de créer l’association des Sinistrés de la Sécheresse des Propriétés Bâties en Vendée (ASSPB 85).

Rassembler les sinistrés

L’association s’est donné pour objectifs de rassembler et recenser les sinistrés, de se faire connaître aux élus et aux administrations par tous les supports existants, d’informer et aider les sinistrés sur les démarches administratives à réaliser, de les représenter auprès des services publics et enfin, de mutualiser les actions et les renseignements.

On peut y adhérer par mail à asspb85@gmail.com ou par téléphone au 06 85 30 39 55 ou encore par courrier au référent, Paul Moyon, 46, rue de la Clairière ; 85440 Talmont-sainthilaire. Un bulletin d’adhésion sera transmis par courrier électronique ou postal. Ce bulletin est à remplir avec soin avant de le retourner accompagné de sa cotisation à l’adresse postale cidessus.

Avant le 28 février

Tous les propriétaires concernés par l’apparition de fissures sur les murs de leur habitation, en raison de la sécheresse de l’année 2017, doivent se signaler auprès de leur mairie avant le 28 février (service Affaires Générales), par courrier postal ou électronique accompagné de photos des dégâts constatés. La commune déposera début mars auprès de la Préfecture de la Vendée une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour présentation en commission interministérielle qui devrait se réunir en juin 2018.

 

 

Source : https://www.pressreader.com/france/les-sables-vend%C3%A9e-journal/20180208/281595240985911